Grand Prix cycliste

IMG_4827

En soixante années d'existence, le GPD a acquis une belle notoriété. Inscrite au calendrier international, l'épreuve a fait sa mue en 2018, intégrant des pavés pour accroître son attractivité. 

Créé en 1959, le Grand Prix professionnel de Denain est suivi chaque année par un public nombreux et passionné. Cette manche de la Coupe de France est classée Hors catégorie au circuit UCI Europe Tour. Elle a élargi son audience grâce à la retransmission par Eurosport depuis 2014 et par France 3 Hauts-de-France depuis 2018.

Jimmy Casper, le recordman

En soixante éditions, on recense vingt-six victoires belges et dix-neuf françaises. Le record de victoires est détenu par le Picard Jimmy Casper, avec quatre succès (2005, 2006, 2009, 2011). Six Nordistes ont inscrit leur nom au palmarès : José Samyn (1967), Jean Stablinski (1968), Robert Mintkewicz (1977), Jean-Philippe Pipart (1979), Bruno Wojtinek (1986, 1987) et Denis Flahaut (2010).

Peloton GPD

Avant Paris-Roubaix

Pour renforcer son attractivité, le GPD a fait sa mue en 2018 avec l'introduction de douze zones pavées, se plaçant désormais avant Paris-Roubaix au calendrier. Remportée par le Belge Kenny Dehaes (quinze ans après la dernière victoire d'un de ses compatriotes), la 60ème édition est cependant restée dans les annales pour le froid polaire qui y régnait, contraignant les organisateurs à ne maintenir que trois secteurs pavés. L'année suivante, le champion du monde de cyclo-cross Mathieu Van der Poel venait se tester sur les pavés avant de courir pour la première fois le Tour des Flandres. Le jeune Néerlandais s'imposa magistralement, en résistant seul au retour du peloton durant les neuf derniers kilomètres. 

En 2020, la crise sanitaire a entraîné l'annulation du Grand Prix. Cette année, la 62me édition du Grand Prix de Denain - Porte du Hainaut a eu lieu le mardi 21 septembre en présence d’un plateau royal avec notamment Pidcock, champion olympique de VTT cross country, Philipsen, Démare, Terpstra, Laporte, Philipsen, Kwiatkowski...  Ce dernier est passé tout proche de devenir le premier Polonais à s'imposer sur le Grand Prix de Denain Porte du Hainaut. Dernier rescapé d'une échappée qui s'est dessinée à 30 kilomètres de l'arrivée, le coureur de la formation Ineos Grenadiers a été avalé par le peloton à 600 mètres de la ligne d'arrivée. Comme le veut la tradition, la décision finale s'est jouée sur un sprint massif. En costaud et en toute logique, c'est le Belge Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) qui s'est imposé devant un autre Belge Jordi Meeus (Bora-Hansghore) et l'Anglais Ben Swift (Ineos Grenadiers). 

C'est de la main de notre maire Anne-Lise Dufour-Tonini que Jasper Philipsen a reçu le trophée du lauréat, accompagné sur le car-podium par Akim Derghal, adjoint aux sports et à la vie associative. Sous une météo estivale, l'épreuve a de nouveau connu un énorme succès populaire à la grande satisfaction de Dominique Serrano président du comité d'organisation du Grand Prix de Denain et des nombreux bénévoles. Il convient naturellement d'associer à la réussite de cet événement majeur dans notre ville les nombreux partenaires institutionnels et privés. Rendez-vous est déjà pris le jeudi 17 mars 2022 pour une 63ème édition que l'on espère aussi attrayante sportivement et humainement. 

Toutes les infos http://gpdenain.fr/