Mot de Madame le Maire

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Je vous souhaite la bienvenue sur le site Internet de la municipalité de Denain.

J’ai tenu à ce que la vie associative denaisienne, particulièrement dynamique, soit présente dans une large part sur ce nouveau site Internet, par le biais de la page actualité et dans la rubrique « Agenda ».

Lire la suite

Informations pratiques

Mairie de Denain

 

LE SERVICE PASSEPORT ET CARTE D'IDENTITE VOUS ACCUEILLE
Uniquement sur ur rendez-vous :
le lundi de 13H45 à 17H
du mardi au vendredi de 8H30 à 11H30 et de 13H45 à 17H15

le samedi de 8H30 à 11H30. 

Tél : 03 27 23 59 59

 

Programme culturel 2016-2017

Billetterie en ligne en cliquant sur le lien suivant
http://www.digitick.com/ext/billetterie5/?site=villededenain

Disponible !

 

Restauration municipale

Vos menus en cours
à télécharger ci-dessus

 

Vous êtes ici

Accueil

Une belle distinction pour un homme d'exception

Au côté de Jeanette, son épouse, Louis brandit fièrement sa médaille. 

 

Figure emblématique du monde combattant, Louis Destrebecq est le pilier central de toutes les commémorations patriotiques depuis plus de 65 ans. C'est à ce titre que le président du Cartel des ACPG/CATM/TOE (Anciens Combattants Prisonniers de Guerre et Combattants d’Algérie, Tunisie et Maroc, Théâtre d’Opérations Extérieures) de Denain et ses environs s'est vu remettre des mains d'Anne-Lise Dufour Tonini, notre députée-maire, la médaille d’or de l’Assemblée Nationale. La cérémonie s'est tenue en la salle Aragon devant un parterre d’élus, de personnalités civiles, de militaires, de nombreux représentants d’associations combattantes et bien entendu de la famille. 

 

Autorité, rigueur... mais aussi gentillesse et bonhomie caractérisent bien notre homme né en 1926 à Haveluy. Outre son amour pour la patrie, ce sont ces mêmes qualités qui conduisent Louis à s'engager, à l'âge de 18 ans, dans la Légion Etrangère au sein de la Première armée Rhin et Danube, dans les Vosges. Après un intermède en Algérie, Louis embarque pour l'Indochine ou il se retrouve dans le corps expéditionnaire Français du Maréchal Leclerc au sein du 2ème régiment étranger d'infanterie. Une période très difficile se souvient Louis : « Les Viêt-Minh ne faisaient pas de quartier. Ils attaquaient même les convois de la Croix-Rouge. Les prisonniers français étaient atrocement torturés jusqu'à ce que la mort s'ensuive » se remémore t'il. Louis, radio observateur, était en première ligne parcourant les rizières, les forêts primaires. « Notre lot quotidien c'était la sueur, la chaleur, la boue... on nous appelait d'ailleurs les soldats de la boue » écrit-il dans « les Mémoires d’un gars du Nord », son livre. Au cours d'un combat très violent, il est grièvement blessé. Atteint par 4 balles (dont une explosive dans la cuisse qui lui vaut aujourd'hui un handicap non dissimulé) et gisant au sol à découvert, il doit son salut à ses camarades, ses frères d'armes comme il aime les appeler. Transporté à l’hôpital de Saigon, il y subira quatorze opérations avant d'être rapatrié sur Paris et de rejoindre par la suite le domicile de ses parents pour une longue convalescence.


Louis Destrebecq n'a de cesse de perpétuer le devoir de mémoire depuis plus de 65 ans 

Louis revient à la vie civile et entre chez Cail en 1948 comme comptable. Il s'implique de facto dans le tissu associatif local. Comme un symbole, son bénévolat débute au sein de l'association des mutilés, veuves, orphelins et victimes de guerre du canton de Bouchain-Denain. A cette même époque, Louis rencontre Jeanette, tailleur pour dames, qui deviendra son épouse. A 86 ans, l'homme est aujourd'hui de tous les combats, que ce soit pour honorer la mémoire des soldats morts pour la France, pour défendre les droits de ses camarades, pour aider les familles qui ont perdu les leurs et plus que tout, pour perpétuer le devoir de mémoire auprès des plus jeunes. Avant de remettre la médaille à Louis Destrebecq, Anne-Lise Dufour Tonini a salué la force de son engagement, le parcours du combattant et l’ardent défenseur du devoir de mémoire : « Vous faites partie de ces hommes auxquels on doit le respect. Vous êtes le gardien du souvenir des sacrifices humains et n’avez de cesse de transmettre aux jeunes générations votre vécu et celui de vos frères d'armes ». L'homme, déjà élevé au rang de Chevalier de la Légion d'Honneur et Officier de l'Ordre National du Mérite était visiblement très ému. Remerciant chaleureusement toute l'assemblée, il n'avait pour autant rien perdu de son applomb et donnait déjà rendez-vous pour le 8 juin au mémorial de la place Tolstoï. Quand bien même les années commencent à peser, Louis était encore présent ce jour là, accompagné de ses anciens compagnons d'arme, pour rendre hommage à l'ensemble des combattants tombés durant la guerre d'Indochine.

 

 

Agenda

Jeudi 17 août
De 7H30 à 13H : Marché hebdomadaire - Place Wilson. 
De 14H à 18H : Exposition “ La photographie, un art ” - Musée municipal. 
De 12H30 à 20H : Denain-Plage - Parc E. Zola.

Vendredi 18 août
De 12H30 à 20H : Denain-Plage - Parc E. Zola.
De 14H à 18H : Exposition “ La photographie, un art ” - Musée municipal.

Samedi 19 août
De 12H30 à 20H : Denain-Plage - Parc E. Zola.
De 16H à 18H : Exposition “ La photographie, un art ” - Musée municipal. 
21H : Séance de cinéma en plein air “ Camping 3 “ - Denain-Plage, parc E. Zola.

Dimanche 20 août
De 10H à 12H : Exposition “ La photographie, un art ” - Musée municipal. 
De 12H30 à 20H : Denain-Plage - Parc E. Zola.
De 15H à 20H : Thé dansant organisé par l'association S.E.R.A - Salle des fêtes municipale. 
A partir de 20H : Finale des rencontres inter-quartiers - Denain-Plage, parc E. Zola.

Mardi 22 août
De 14H à 18H : Exposition “ La photographie, un art ” - Musée municipal.

Mercredi 23 août
De 14H à 18H : Exposition “ La photographie, un art ” - Musée municipal. 

 

 

 

 

 

 

Facebook

Twitter