"Mon marché zéro déchet" : Denain ville test

> Retour à la liste

Citoyenneté, Environnement & cadre de vie

Le coup d'envoi de l'opération "Mon marché zéro déchet" a été donné.

Pour sensibiliser à l'arrêt de l'utilisation des sacs plastiques, les chargés de mission prévention du SIAVED ont procédé à une distribution massive de sacs en tissu réutilisables. Des grands pour le vrac de fruits et légumes, des petits pour le verre d'emballage. Des sacs qui sont partis comme des petits pains ! Parmi les goodies, de petits carnets étaient également distribués afin de noter ses courses. "Il est prouvé qu'en faisant sa liste, on consomme moins. C'est donc un bon moyen d'avoir une consommation maîtrisée et d'éviter le gaspillage", justifiait un ambassadeur du SIAVED.

Engagé dans le programme "Territoire zéro déchet, zéro gaspillage", le Syndicat inter-arrondissement de valorisation et d'élimination des déchets a retenu le marché denaisien à titre expérimental. Deux caractérisations de bennes effectuées au moins de juin avaient révélé que plus de 50 % de leur contenu étaient constitués de biodéchets, soit près d'une tonne de fruits et légumes par semaine. "Dès lors, nous avons travaillé avec la Ville sur deux axes, explique Patrice Bricout, vice-président du SIAVED : la réduction des déchets à la source, en sensibilisant clients et commerçants ; et la valorisation des déchets produits sur le marché. Avant, l'ensemble des déchets, mélangés, partait en enfouissement, sans aucune valorisation. Désormais, on trie les biodéchets." A cet effet, le CAPEP - Agri-urbains du Hainaut a procédé en fin de marché à sa première collecte des modulos remplis de fruits et légumes abîmés.